Cappenvironnement au maire de Pénestin : « par la présente, nous sollicitons le retrait du permis d’aménager (et) la suspension du projet »

Le projet de parc conchylicole de Loscolo fait l’objet de plusieurs recours en justice. Sur le plan de l’opinion publique, le débat a redémarré après la signature du permis d’aménager le 13 août dernier par M. Bauchet, premier adjoint.

J’ai publié ces dernières semaines les principaux courriers de ceux qui se sont exprimés sur le sujet : Frédéric Bernard et Bruno Evain, Axel Brière, Manon Leparmantier. Je n’avais pas encore proposé aux lecteurs la lettre adressée au maire de Pénestin le 11 septembre par l’association Cappenvironnement. La voici afin que chacun soit en mesure de se forger son opinion.

C’est un document important qui expose et analyse les différents aspects de la question et conclut en sollicitant du maire « le retrait du permis d’aménager, la suspension du projet accompagnée des mesures d’instructions supplémentaires citées dans tous les paragraphes précédents. Actuellement, il existe un recours contentieux sur le fond. Décider d’un surseoir à statuer pour ce permis d’aménager nous semblait une opportunité en attendant que la justice se prononce. »

M.-le-Maire-Loscolo-copie-2

4 commentaires sur “Cappenvironnement au maire de Pénestin : « par la présente, nous sollicitons le retrait du permis d’aménager (et) la suspension du projet »”

  1. Ping : Un fardeau en héritage - penestin-infos

  2. Une réunion organisée par le syndicat conchylicole de Pénestin a eu lieu cet après-midi.
    Etaient présents M.Criaud Président de Cap, M.Durieux directeur du Projet Loscolo, M. Puisay maire de Pénestin et des mytiliculteurs. D’autres élus probablement mais je n’ai pas plus d’infos.
    En conclusion Cap atlantique déclare : “deux entreprises iront à Loscolo, une troisième peut-être. Les recours n’empêcheront pas le projet de se réaliser. Pas de retour possible ni de concertation”.

    1. C’est bizarre!… Une AG des mytiliculteurs, demandée par deux d’entre eux pour protester contre les promesses non tenues des élus sur les questions de préemption et la fixation du prix du mètre carré. Ils invitent les élus et au bout du compte, ce sont eux, les élus, qui font le compte rendu de la réunion et qui dictent leurs conditions…..

  3. Je tire mon chapeau à Dominique Boccarossa. Bravo, vraiment ! Il est probable qu’il connaisse le dossier Loscolo beaucoup mieux que tout ceux qui ont voté pour ce projet et qui le soutiennent, de Cap Atlantique aux deux maires successifs de Pénestin. Et pourtant, avant d’être conseiller municipal de l’opposition, Dominique Boccarossa n’était qu’un simple citoyen.
    Je souhaite que Mr Puisay prenne le temps de lire ce document avec toute l’attention, le soin et l’intelligence dont son auteur a fait preuve, et de s’interroger longuement sur chacun des points développés, paragraphe après paragraphe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.