Des moules en détresse à Thau, d’autres en vedette au salon professionnel de la conchyliculture de Vannes

On récolte des moules dans l’étang de Thau. Du moins tant que la température de l’eau n’atteint pas les 30° comme cet été sous l’effet du réchauffement climatique. Elles manquent alors d’oxygène et s’atrophient. Mais certains mytiliculteurs font croître leurs moules en pleine mer et les rapatrient ensuite pour terminer leur croissance. Ils obtiennent de bons résultats.

Tout cela fait l’objet d’un reportage dans le journal de France 2 de 20 heures ce 9 octobre 2019 : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-les-coquillages-de-l-herault-meurent-sous-la-chaleur_3651869.html

Par ailleurs le 35e salon national de la conchyliculture et des cultures marines s’est tenu à Vannes hier et se poursuit aujourd’hui jeudi 10 octobre. Avec 90 exposants, 1800 visiteurs professionnels et 11 nationalités représentées, ce salon s’impose comme un point de passage obligé de la profession. Ses 18 secteurs d’activités vont de la valorisation des algues au traitement des eaux et à la gestion des déchets : http://salon-ostreiculture.com/visiter/presentation-du-salon

Des ateliers traitent de la diversification de production, de la logique de développement durable et des financements européens. Je prendrai des notes et vous en reparlerai.

1 commentaire sur “Des moules en détresse à Thau, d’autres en vedette au salon professionnel de la conchyliculture de Vannes”

  1. Merci pour ce travail. Le reportage que tu envisages de faire devrait faire l’objet d’une large diffusion auprès des pénestinois.
    Comment faire ? Pourquoi ne pas s’appuyer sur les mytiliculteurs de Pénestin pour qu’ils fasse pression sur le maire pour qu’il sorte un numéro spécial du bulletin ou l’inclure dans le prochain. Bien sûr, il faudra leur soumettre ton texte, ce qui déroge au principe de l’indépendance du journaliste. La fin peut dans ce cas justifier les moyens.
    C’est pas gagné, mais si l’on est attaché au maintien de cette activité, il faut la populariser davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.