Falaise malaise

A J+6, la fissure s’est encore élargie, des gravats plus gros commencent à tomber.

L’eau coule toujours aussi fort et a désormais une odeur, encore légère, mais qui laisse penser que la canalisation du tout-à-l’égout a subi des chocs et commence à fuir. Cependant, il semblerait que Veolia se laisse du temps avant d’intervenir. Par ailleurs, l’origine de la chute d’eau n’a pas été trouvée et il ne semble pas non plus qu’elle soit recherchée actuellement.
En avançant vers la droite, la fissure découvre l’étendue du ravinement.
Plan plus large montrant les falaises des deux côtés du chemin d’accès Sud
A droite du sentier, la falaise s’éboule pratiquement tous les jours et le ruissellement crée aussi un système de fissures. Le chemin littoral est proche du bord. Trop proche lui aussi ?
Le goudron du chemin littoral est attaqué, et ce n’est à l’évidence qu’un début.

La mairie de Pénestin a-t-elle l’intention d’informer les habitants de la commune, souvent inquiets, privés d’un des lieux où ils ont coutume d’aller se ressourcer, et qui devront faire des sacrifices s’il est par exemple procédé à la coupure de l’eau potable sur la zone intermédiaire Maresclé-Loscolo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.