La tempête Brendan sévit dans l’Ouest du Morbihan, mais épargne relativement notre région jusqu’à présent

Cette nuit vers 1 h 30, des vagues de 12 mètres ont été observées au large de Belle Île. La tempête Brendan intervient dans un contexte de coefficients de marée relativement élevés et de fortes pluies. Cependant, comme on le voit sur la carte de VigiMétéoFrance, notre région a été relativement épargnée par ces pluies en comparaison du Finistère et de l’Ouest du Morbihan.

La conjonction de vents soufflant jusqu’à 100 km/h dans l’après-midi, de coefficients atteignant 93 ce matin et 91 ce soir, et de pluies soutenues faisait craindre un risque de vagues submersion, ainsi qu’une difficulté pour les rivières à s’écouler dans la mer.

À Tréhiguier, il reste par chance encore un peu de marge : le niveau de l’eau était ce matin vers 8 h à environ 1 mètre du quai. À Poudrantais ce matin, la houle est modérée.

Néanmoins, l’ensemble des côtes du Finistère, de la Loire-Atlantique et du Morbihan est placé en vigilance orange, avec un risque de « phénomènes dangereux » et des recommandations d’extrême vigilance. Les pluies devraient s’intensifier à partir de la fin de matinée et le vent de Sud-Ouest devrait forcir. La prochaine marée haute est à 19 h 21.

Sur le chantier de Loscolo, l’employé de « Moutons Gloutons » poursuit sa tâche malgré le vent et le sol imbibé d’eau. Hier soir, sa broyeuse, très sollicitée, montrait des signes de faiblesse. Ce matin, un représentant de l’entreprise Béma basée à Nozay (commerce de gros de combustibles et produits annexes) indiquait que les travaux étaient susceptibles de pâtir de la météo. On peut se demander, bien entendu, si l’abattage des arbres interviendra avant l’annonce du jugement sur le référé suspension déposé la semaine dernière. En attendant, c’est la faune hibernante qui déguste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.