Le projet de PLU n’aurait jamais dû sortir en l’état. L’enquête publique est une mascarade : réclamons sa suspension !

Un projet de PLU « inabouti, imprécis, incohérent, incompatible avec les documents supra communaux, parfois mensonger et non conforme avec la loi » : l’association CAPPenvironnement adresse au Préfet une demande afin que l’enquête publique du PLU de Pénestin soit suspendue. On se souvient que le Préfet lui-même avait critiqué dans des termes sévères les incohérences et les imprécisions du projet remis par le maire de notre commune et conseillé de retarder son examen dans le cadre d’une enquête publique.

Le maire avait choisi de passer outre… (http://www.penestin-infos.fr/le-maire-de-penestin-a-choisi-de-passer-outre-aux-propositions-du-prefet-concernant-son-projet-de-plu/ ) C’est une honte pour nous, habitants de Pénestin, d’être représentés par un document à ce point bâclé ! Mais de tout cela les lecteurs du bulletin municipal d’avril ne sauront rien (ceux de Ouest-France et de L’Echo de la Presqu’île non plus d’ailleurs). Le maire y annonce dès le 18 mars (page facebook de la mairie) la clôture de l’enquête publique, alors qu’elle se poursuit jusqu’au 3 avril. C’est dire s’il est pressé d’en finir et de passer à autre chose. Voilà un signe montrant qu’il sait que l’affaire est encore loin d’être gagnée pour lui. Alors, courage !

Le samedi 9 mars, l’association Cappenvironnement tenait une réunion d’information à la Salle des Fêtes devant une centaine de personnes. Ce lundi 25 mars à 19 heures, au Foyer socio-culturel, le groupe de travail sur le PLU du Collectif pour Pénestin présentera à l’ensemble des adhérents le texte qu’elle compte remettre au commissaire-enquêteur.

Il ne reste qu’une seule permanence permettant de rencontrer en mairie le commissaire-enquêteur et ses deux assistants : le mercredi 3 avril de 14 h à 16 h 45. Elle correspond à la clôture effective de l’enquête publique. Jusque là, vous pouvez encore adresser vos contributions à « https://www.registre-dematerialise.fr/5147/contribuez ». Vous pouvez aussi consulter la cinquantaine de contributions déjà envoyées par les habitants de la commune par voie numérique sur « https://www.registre-dematerialise.fr/5147/contributions ». Mais mieux encore, réclamons la suspension !

Cappenvironnement-demande-suspension-enquete-publique-PLU

3 commentaires sur “Le projet de PLU n’aurait jamais dû sortir en l’état. L’enquête publique est une mascarade : réclamons sa suspension !”

  1. Tout comme le projet Loscolo, où les arrêtés ont été pris par la mairie sans se soucier du code de l’urbanisme et des procédures en vigueur pour ce type d’aménagement (consultation publique, délais, constitution du dossier…)
    Quand l’incompétence et le mépris gouvernent, c’est le peuple qui subit.

  2. PASSAGE EN FORCE…

    Comme je l’ai écrit dans mon précédent post, l’expérience et les souvenirs que nous ont laissés les commissaires enquêteurs sur certains dossiers pas très anciens ne plaide pas en faveur de l’institution. En effet, elle a abouti trop souvent à un simulacre de contradictoire, où les opposants sont tout juste cités, sans que soient vraiment engagées les discussions et les débats que méritent leurs observations. Le tout pour se finir par un passage en force que beaucoup de Pénestinois n’ont pas oublié.

    Mais on sait que, du haut jusqu’en bas de la République, nos autorités sont beaucoup plus sensibles à l’apparence de la démocratie qu’à la réalité de son exercice.

    Mais, n’est-ce pas, il faut bien un rapport, alors on fait comme si… Et puis, si jamais le PLU se trouve contesté, vous savez maintenant parfaitement comment cela marche et la justice n’est pas donnée. Conclusion: c’est quand on choisit son équipe qu’il faut se poser les bonnes questions….

    Bon courage!

  3. Ping : 2024-0321-PLU-Lettre au Préfet du Morbihan - CAPPenvironnement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *