Les activités nautiques autorisées à l’échelle nationale, mais encore impraticables à Pénestin

Aujourd’hui lundi 11 mai, les activités nautiques étaient à nouveau autorisées dans toute la France. Cela vaut pour la plaisance, mais aussi, par exemple, pour l’activité de longe-côte, dont les adeptes, à Pénestin, sont impatients de renouer avec leur sport de prédilection.

Toutes ces activités supposeraient cependant de traverser la plage. Interrogée, la police municipale de Pénestin, faisait savoir que la plaisance, quoique officiellement autorisée, ne pouvait être pratiquée aujourd’hui qu’à partir de pontons, et que cette même condition excluait tous les autres sports nautiques, tels que la planche à voile et le longe-côte, évidemment. Pour dissiper le flou d’une situation qu’il ne sera pas possible de maintenir dans la durée, on attendait les résultats d’une réunion des élus du Morbihan avec le préfet qui devait avoir lieu par visioconférence aujourd’hui en fin d’après-midi. A l’heure où j’écris, aucune information n’est encore disponible sur les canaux accessibles au public, et je ne dispose pour ma part d’aucune information privilégiée.

Demain mardi, la situation sera peut-être différente en fonction de ces résultats. Les moyens techniques importants mis en œuvre la semaine dernière afin de rendre à nouveau praticable, après les éboulements dus aux pluies de cet hiver, le sentier qui descend à la plage du Maresclé côté parking, ont laissé, outre quelques trous dans la chaussée, une grosse pierre qui barre le passage aux tracteurs et aux quads qui tractent habituellement en cette période de l’année les bateaux et leurs annexes en direction des mouillages.

Pour ma part, j’ai transmis aujourd’hui à M. Baudrais, avec copie à M. Puisay, les différents textes que vous aviez proposés ce week-end à propos des dispositifs et aménagements qui permettraient l’accès aux plages tout en garantissant le respect des distanciations sociales. Je remercie très chaleureusement tous ceux qui ont accepté de jouer le jeu et ont fait part de leurs réflexions.

Affaire à suivre dans les deux cas.

Aujourd’hui, c’était donc le début du déconfinement avec, cela s’imposait, un tour chez le coiffeur. Et comme dit Lise, quand on travaille en portant un masque, on ne voit ni les rides, ni les défauts quels qu’ils soient : on est tous beaux !

mardi matin : quelques infos suite à la réunion entre les élus et le préfet – https://www.ouest-france.fr/bretagne/morbihan/deconfinement-dans-le-morbihan-quelques-jours-pour-se-mettre-la-plage-6832481

mardi 9 h 40 – sur le site de la mairie de Pénestin :

Vous êtes ici : » Les urgences  » Coronavirus : suivi de la situation   » Coronavirus : demandes de réouverture des plages

La mairie de Pénestin prépare actuellement les demandes de dérogation auprès du préfet liées aux plage et au sentier côtier.

mercredi matin – En fait, la plaisance est quand même interdite : https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/culture-voile/covid-19-la-navigation-de-plaisance-est-finalement-interdite-la-fin-interpelle-matignon-ba3d9a20-944f-11ea-95c4-a36375d2e8e3?fbclid=IwAR3aUtnIHYGRijqbJ9qD6ro-v71ej9D0T1PX_LMwIMnIp4Uga1Jftav1Wns

Allez comprendre quelque chose…

3 commentaires sur “Les activités nautiques autorisées à l’échelle nationale, mais encore impraticables à Pénestin”

  1. Message de la LPO

    Déconfinement : les oiseaux du littoral en danger

    Dans la perspective du déconfinement, le Conservatoire du littoral, l’Office français de la biodiversité, l’Office national des forêts, la Ligue pour la protection des oiseaux, Rivages de France et les têtes de réseau de la protection de la nature en France alertent !

    En effet, après 8 semaines sans fréquentation humaine sur le littoral, la biodiversité s’est faite la part belle. Entre autres, de nombreuses espèces d’oiseaux se sont notamment installées sur les plages ou les sentiers désertés, en plus de leurs zones habituelles de reproduction. Elles y ont construit leur nid, souvent à même le sol, et la couvaison est en cours. Des poussins seront présents jusqu’à la mi-juillet.

    Avec le déconfinement et le retour du public sur les plages après le 1er juin, la situation de l’année 2020 qui semblait exceptionnelle pour la reproduction pourrait s’avérer catastrophique : œufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés de leurs parents, voire dévorés par les chiens non tenus en laisse…

    Pour éviter cette hécatombe, voici quelques consignes simples à faire connaître et respecter en prévision de notre retour sur les plages :

    – Vérifiez que l’accès du site où vous comptez vous rendre est autorisé

    – Restez sur les sentiers balisés et habituels. Si vous avez un chien, tenez le toujours en laisse

    – Gagnez le plus rapidement possible le fil de l’eau pour mener vos activités sportives ou récréatives et éloignez-vous en le moins possible

    – Évitez au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière littoral, lors de vos parcours vers les stationnements

    – Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite et rassurez-vous : il va bien, il s’agit d’une manœuvre destinée à vous éloigner de son nid

    – Respectez les zones balisées avec une signalétique dédiée (signalement des nids)

    Pour en savoir plus, retrouvez ici l’intégralité du communiqué de presse original sur le site du Conservatoire du littoral : http://www.conservatoire-du-littoral.fr/…/315/4-l-actualite…

    Merci à tous pour votre aide !

  2. Merci pour ces infos. Et le résultat que nous attendons, en notre faveur bien sur. Dans le cas contraire, il va nous falloir apprivoiser un ou deux goélands pour nous amener du sentier côtier a la mer……… J’étais a la plage cet après-midi en ballade, je n’ai croisé que….. 2 personnes et bien loin de moi. 👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.