Demain, lundi 9 novembre, un colloque sur internet à propos de l’aménagement du territoire et de l’objectif de « zéro artificialisation nette des sols »

Un « webinaire » gratuit proposé par le conseil départemental de Loire-Atlantique

Le reconfinement vous impose de longues journées difficiles à remplir ?

Vous habitez Pénestin, vous avez obtenu votre permis de construire, parfois de longue date, mais vous n’êtes toujours pas sûr(e) de bien comprendre les règles du jeu et les débats actuels concernant les lotissements soumis à des procédures judiciaires, le projet Loscolo et plus largement l’aménagement de notre commune ?

Voici un programme indispensable pour la journée de demain :

Zéro artificialisation nette : le webinaire Terres (à) ménager

Lundi 9 novembre 2020 de 10h à 16h30

  • 3 conférences en ligne à 10h, 14h et 15h15
  • Ouverture par Virginie Raisson (géopolitologue), Christian Chavagneux (journaliste économique) et Dominique Potier (Député de Meurthe-et-Moselle) 
  • Intervention de 9 experts
  • Posez en direct vos questions et réactions
  • Mise à disposition du replay

Le Département de Loire-Atlantique, en lien avec l’Agence foncière de Loire-Atlantique et en partenariat avec la Gazette des communes et le Moniteur, vous invite à débattre sans tabous sur l’objectif de zéro artificialisation nette des sols, le lundi 9 novembre 2020. Au vu du contexte sanitaire, l’événement se déroulera uniquement en ligne sous forme de webinaire.

Dans un contexte sanitaire, économique et social très perturbé, plus que jamais l’aménagement du territoire exige des orientations claires et ambitieuses. L’objectif zéro artificialisation nette des sols  est un des éléments clé de cette ambition.  La crise nous apprend que nous devons veiller à pérenniser une agriculture indépendante, de proximité et de qualité, que nous devons relocaliser les productions industrielles, que nos villes doivent être douces à vivre, intelligentes et agiles, et que la biodiversité est à préserver en urgence et à redévelopper. Sans ménager nos terres, sans préserver leur richesse, nous n’y arriverons pas !

Mais : l’artificialisation, c’est quoi ?

L’artificialisation correspond au changement d’état d’une surface agricole, forestière ou naturelle vers des surfaces artificialisées.

La conséquence : les espaces artificialisés ne sont plus disponibles pour des usages tels que l’agriculture, la foresterie ou la construction d’habitats naturels.

La perte de surface de terres et la modification de la nature qu’engendre l’artificialisation est catastrophique pour la biodiversité et la préservation des espaces naturels.

C’est pour cela que le Département s’est engagé à la réduire au maximum.

Il est encore possible de s’inscrire gratuitement sur :

https://www.loire-atlantique.fr/44/environnement-energies/zero-artificialisation-nette-le-webinaire-terres-a-menager-le-9/11/20/c_1340747

Sur le même site : une large documentation disponible, le dossier du colloque « Terres (à) ménager » de 2019 et le numéro spécial de la revue Place Publique « Loire-Atlantique : stop à la consommation des terres », à télécharger gratuitement.

Mais à propos, pourquoi la Loire-Atlantique, dont le président Philippe Grosvalet est à l’initiative de ce colloque ?

Nous appartenons à une collectivité, Cap Atlantique, dont 12 communes sur 15 se situent en Loire-Atlantique. Les intentions louables du département voisin restent-elles valables lorsqu’on franchit la limite administrative et qu’on se préoccupe des 3 communes du Morbihan – Pénestin, Camoël et Férel – rattachées à Cap Atlantique ? La question est posée, affaire à suivre… Un citoyen responsable, impliqué dans son territoire, est une personne qui s’informe et qui saisit les occasions de débattre.

hors-serie__stop_a_la_consommation_des_terres_web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.