Vos programmes du week-end de la Pentecôte

–  Vendredi 7 juin à 20 h au Bateau Livre : réunion d’information sur les nouvelles formes de la démocratique participative. Organisée par le groupe GLP (gouvernance locale partagée) de Pénestin.

–  Et toujours l’exposition « Les Pin up vous saluent » par Carole Bonneaud, jusqu’au 23 juin. (voir l’article « Les Pin up vous saluent », le 19 mai 2019)

–  Samedi 8 juin, dimanche 9 et lundi 10 de 14 h 30 à 19 h, à La Roche-Bernard : exposition des travaux d’élèves de l’association « la Boîte à Couleurs », école de dessin et d’arts plastiques. A l’espace Turner, rue du Dr Cornudet.

–  De samedi 8 juin 14 h à dimanche 9 juin 17 h, à Kerhinet : stage d’initiation à l’art du conte, par Sylviane Blomme-Pile (https://www.labaule-guerande.com/stage-d-initiation-a-l-art-du-conte-st-lyphard-stageinitiationcontekerhinet.html?origine_affinage=true&mid=6&action=result&origine_affinage=true)

–  Dimanche 9 juin à Férel : 39e Tour de Bretagne des véhicules anciens. De 10 h 30 à 13 h. 800 véhicules. Buvette et restauration à la Salle Polyvalente. Après 13 h, le circuit se poursuit à Saint Joachim.

–  Jeudis 6, 13, 20, 27 juin : cours salsa débutant à Guérande, Bowling. Vous en avez déjà fait un peu ? Qu’est-ce que vous en pensez ? On téléphone au prof et on demande si on peut se raccrocher pour le dernier mois de l’année ? Si intéressé(e)s, contactez-moi !!

Ce week-end est celui de la Pentecôte. Dîtes « Pendikosti » avec l’accent quand vous retournerez en vacances en Grèce la prochaine fois, et ne vous étonnez pas si vous vous rendez compte que vous venez de déclencher une séance de marchandage. Le monsieur vous avait proposé le prix de 70 euros pour vous vendre son téléscope. Il va vous dire maintenant 60. A vous d’apprendre à dire 55 : « pendikosti pende » ! Vous voyez, les langues, c’est facile.

50, c’est le nombre de jours qui séparent Pâques de la Pentecôte. En fait, comme la Pentecôte est un dimanche, cela fait (7 x 7 = 49) + 1 et c’est sans doute pour cela que le lundi de Pentecôte est férié. En 2004, Jean-Pierre Raffarin avait voulu en faire une journée de solidarité pour les personnes âgées, mais au bout de 3 ans, on nous a à nouveau donné le choix de travailler ou pas.

–            –            –            –            –            –           

Bon, vous vous souvenez ? Le jour de la Pentecôte, l’Esprit-Saint est descendu sur les disciples du Christ, et ils se sont mis à parler toutes les langues de la terre (Actes des Apôtres 2 :1-4). Juste retour des choses après le désastre de la Tour de Babel… Alors ce week-end, je vous propose de parler de… de…, ben oui, des langues ! L’été approche et soit vous allez partir à l’étranger, soit vous aller louer des chambres à des étrangers. (Si vous n’appartenez à aucune de ces deux catégories, passez à la case suivante !)

Vous permettez que je vous donne quelques conseils ? C’est l’un des rares domaines dans lesquels j’ai une petite compétence. Première chose : une langue est une musique. Pour la chanter, pardon ! la parler, il faut juste essayer d’imiter les sons que vous entendez comme le fait un bébé. Supposons que vous vouliez rafraîchir votre anglais. Vous choisissez par exemple sur internet le cours « Français – Anglais , cours 100 leçons + TEXTE », disponible sur « https://www.youtube.com/watch?v=l5zRggKEMVE ». 100 leçons, 7 h 45 d’enregistrement !

 Si vous préférez d’autres langues, il y en a une cinquantaine (pendikosti !) en remplaçant « anglais » par ce que vous voulez : russe, italien, portugais… Cette méthode est bête comme chou. Une voix dit une phrase en français, puis une voix masculine et une voix féminine disent à tour de rôle l’équivalent dans la langue voulue. Ensuite, vous répétez. N’apprenez surtout pas par cœur !  C’est une très mauvaise habitude. Vous avez vu des bébés faire ça ? Répétez simplement, le plus précisément possible. Si nécessaire, coupez la phrase en deux en appuyant sur « Pause » pour mieux retenir le son que vous entendez et l’imiter.

C’est tout. Commencez où vous voulez. Au milieu, à la fin. Passez-y le temps que vous voulez. 3 minutes. 5 minutes. Une fois par jour, deux fois. Tous les deux jours… Laissez le temps jouer en votre faveur. Attendez qu’à la longue cela fasse boule de neige. Dans un mois, vous en saurez plus que maintenant. Elementary, my dear Watson ! Vous êtes peut-être à la retraite. Vous avez le temps devant vous, non ? Et une langue, cela fait travailler vos neurones. Alors, pourquoi pas le chinois, le bulgare ?

 Si vous avez déjà un certain niveau, lisez ! Mais évitez de vous embêter à chercher les mots dans le dictionnaire : achetez ou empruntez des livres en bilingue. Ou si vous avez une liseuse genre Kindle avec un dictionnaire intégré, il vous suffit de cliquer sur le mot. Surtout, n’essayez pas de le retenir. Pensez à votre lecture, au sujet, au suspense, au style de l’auteur. Un mot nouveau ? Vous le retiendrez quand vous aurez pris le plaisir de lire votre bouquin en entier. Et quand vous aurez vu passer le mot en question une dizaine de fois, il restera gravé dans votre mémoire. C’est ce que disent les spécialistes : faites-leur confiance !

Ah ! Et puis, regardez la télé dans la langue qui vous intéresse. Mettez toujours la même chaine. Par exemple France 24 English, (canal 250 avec Bouygues, youtube…) Comme ça, vous vous habituez aux voix. A la longue (tranquille, prenez le temps, take your time !), vous allez comprendre de plus en plus et de mieux en mieux, comme si vous séjourniez dans le pays. Si vous regardez un film, passez-le plusieurs fois. Dès la deuxième fois, on comprend mieux. Après, vous connaîtrez par cœur des répliques que vous pourrez essayer de placer dans la conversation…

 Ensuite, quand vous allez pratiquer : 1) n’ayez pas peur du ridicule ! c’est bien pire de rester bêtement muet ! 2) faites des erreurs pour pouvoir apprendre d’elles. Vous pensiez qu’on apprend de ses réussites ? 3) Amusez-vous, rigolez, faites des vannes, racontez des histoires, écoutez, répétez ce que disent vos interlocuteurs. C’est quand même plus drôle d’essayer de parler dans une autre langue que rester dans la sienne. Et vous avez certainement un humour différent dans cette autre langue que dans la vôtre… 4) Dites-vous que plus de la moitié de la planète est bilingue ou polyglotte. La majorité de Africains par exemple, ou les habitants des pays de l’Est. Les Français sont avec les Anglais et les Américains parmi les seuls à être monolingues. Et encore ! Pas depuis si longtemps en ce qui nous concerne : il y a deux générations, on parlait ici français et… breton !!!

It’s up to you ! A vous de jouer !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.