Je proteste !

Le procès-verbal du conseil municipal du 6 juillet est paru avant-hier 6 octobre sur le site de la mairie. Il contient, dans les questions diverses, des propos mensongers tenus par Monsieur le Maire à mon égard et à celui du présent blog (extrait reproduit ci-dessous). Le maire qualifie par ailleurs les lecteurs de ce blog de “public particulier” qui “en rajoute”.

J’ai déjà répondu à ces propos dans mon article du 19 juillet ( http://www.penestin-infos.fr/au-conseil-municipal-du-lundi-6-juillet-2020-travaux-de-voirie-gratuite-du-cine-drive-fluidification-du-marche-et-le-public-de-penestin-infos/ ), par un texte intitulé « Non ! »

Deux phrases attribuées au maire sont problématiques dans le PV du conseil municipal du 6 juillet :

–  « Il a été écrit dans le blog que le maire interdisait le passage des fauteuils roulants dans le bourg, c’est aberrant car il n’y a rien qui interdit le passage d’un fauteuil roulant, bien au contraire. »   –  >   c’est faux, vous pouvez facilement le vérifier par vous-mêmes.

–  « Monsieur le Maire répond qu’il ne s’agit en aucun cas d’une maladresse de ne pas répondre mais d’une intention car à chaque fois qu’il a répondu sur le site de Monsieur CORNU, il affirme qu’il s’est fait encore plus malmener car pour lui les lecteurs de ce site en rajoute (sic) car il s’agit d’un «public particulier» qui est lecteur de ce site et ne juge en aucun cas cela (sic).  »   –  >  c’est faux également, voir les détails dans le texte « Non ! »

Mon honneur, ma réputation et mon professionnalisme sont visés, à défaut d’être atteints. Que feriez-vous à ma place ?

Je proteste, en tant que citoyen et en tant que journaliste !

Ma protestation s’accompagne de deux précisions :

1)  Des propos mensongers tenus par un maire à propos d’un habitant de sa commune sont plus graves encore lorsqu’ils sont tenus dans l’enceinte républicaine d’un conseil municipal et inscrits à son PV.

2)  J’ai décidé de ne pas prolonger cette polémique. Je ne porterai pas plainte, je ne saisirai pas le Défenseur des Droits, et je continuerai à agir comme si ces propos ne m’affectaient pas :

« Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre,

(…)

Et entendre mentir sur toi (…),
Sans mentir toi-même d’un seul mot »

(« Tu seras un Homme, mon fils ! », Rudyard Kipling)

J’ajoute néanmoins, sur le fond, que les articles incriminés par Monsieur le Maire posaient des questions auxquelles aucune réponse n’a encore été apportée, et que je continuerai à les réclamer.

Extrait du Procès-verbal du conseil municipal du 6 juillet 2020, consultable sur le site de la mairie depuis le 6 octobre 2020 :

« Monsieur Dominique BOCCAROSSA interpelle Monsieur le Maire et rappelle à l’assemblée l’existence du blog de Monsieur CORNU qui fait état de différents articles sur la commune et la municipalité. Il fait état d’un commentaire d’un article qui s’adressait directement à Monsieur le Maire. Il s’agissait d’une personne handicapée qui pose quelques problèmes d’ici et là et malheureusement, pour lui, les lecteurs attendaient une réponse mais il n’y a pas eu de réponse et trouve que cela représente une maladresse de la part de Monsieur le Maire de ne pas répondre à ce commentaire, ne serait ce que par l’intermédiaire de Madame GIRARD qui est en charge des affaires sociales. Monsieur Dominique BOCCAROSSA fait part à l’assemblée que c’est toujours très embêtant de laisser des «non-dits» plutôt que de répondre. Monsieur le Maire répond qu’il ne s’agit en aucun cas d’une maladresse de ne pas répondre mais d’une intention car à chaque fois qu’il a répondu sur le site de Monsieur CORNU, il affirme qu’il s’est fait encore plus malmener car pour lui les lecteurs de ce site en rajoute car il s’agit d’un «public particulier» qui est lecteur de ce site et ne juge en aucun cas cela. Monsieur le Maire informe l’assemblée qu’il a demandé à Monsieur Karl VALLIERE, délégué à la communication, de lire le blog et de l’interpeller si certains articles ou commentaires prêtent à répondre. Monsieur le Maire rappelle qu’il travaille depuis le début de sa campagne avec une personne handicapée et qui se déplace en fauteuil roulant et lui a demandé de travailler en collaboration avec la commune de participer à l’étude de réhabilitation du bourg. Cette personne a permis d’améliorer l’accessibilité du marché, du manège,…son expertise est importante pour permettre de rendre accessible l’ensemble des lieux. La décision de rendre bourg piéton de 11h à 15h était un peu dirigé vers lui afin de lui permettre de se promener dans le bourg en toute quiétude. Il a été écrit dans le blog que le maire interdisait le passage des fauteuils roulants dans le bourg, c’est aberrant car il n’y a rien qui interdit le passage d’un fauteuil roulant, bien au contraire. Monsieur le Maire rappelle que son ancien métier fait qu’il était en permanence dans le milieu du handicap et précise que l’attaque n’était pas appropriée à sa démarche et il n’a donc pas voulu répondre sur ce blog. Monsieur le Maire expose également que cette question permet d’expliquer son ambition par rapport à l’accueil des handicapés sur la commune et souhaite évidemment que ces personnes puissent aller et venir facilement. Monsieur le Maire précise qu’il a souhaité se rapprocher de cette personne afin de savoir qu’elle est sa vision des choses pour améliorer l’accessibilité des handicapés. Monsieur Dominique BOCCAROSSA demande à Monsieur le Maire pourquoi il a privé les lecteurs de cette réponse ? Monsieur le Maire répond que grâce à la question de Monsieur BOCCAROSSA les lecteurs auront la réponse dans le cadre du compte-rendu du Conseil municipal. »

12 commentaires sur “Je proteste !”

  1. Ping : Il y a un an, penestin-infos par temps de confinement - penestin-infos

  2. ” Disqualifier c’est tendre la main à la démonie du soupçon insatiable qui vous jette
    dans les bras imaginaires du complot et de sa domination ” … ( P.A. Taguieff) … et ainsi
    nombre d’élus ont recours à la théorie du complot pour faire diversion
    Bon courage et ne lâchez rien

  3. Nous sommes tous et toutes particuliers, c’est la force d’être différents et d’assumer nos valeurs et défendre nos idées. Bravo Gérard et continuez ce blog. Merci.

  4. Je fais donc parti d’un public particulier !!!!
    Comment faut ‘il prendre cela ?
    C’est une qualité ou c’est un défaut ?
    C’est bien ou c’est mal ?
    Faut ‘il prendre cela comme une insulte ou une félicitation ?
    J’aurai bien voulu ne pas être anonyme mais faisant parti d’un public particulier j’aurais peur d’être montré du doigt comme quelqu’un de particulier .
    Ou alors c’est une parole maladroite de Mr Puisay . L’erreur est humaine .
    Reprenez vous Monsieur Puisay ,j’ai encore envie de vous faire confiance . Laissez tomber votre amour propre et ne devenez pas comme votre prédécesseur . Soyez un maire à l’écoute de tous vos concitoyen .Tout le monde y gagnera . Mr Cornu est parfaitement honnête et je lui fais entièrement confiance.

  5. Avec tous les lecteurs, fondons le “PARTI CULIER….”

    ( culier \ky.lje\ masculin

    Qui se termine à l’anus.
    Boyau culier. On dit plus ordinairement rectum.)

  6. ben , moi qui suis déjà un commentateur particulier 😉, cela ne me gêne pas d’être taxé de lecteur particulier. Monsieur Baudrais, pardon, Puisay, ne veut pas être un maire de ” réconciliation” . Dont acte .
    et longue vie à penestin- infos .

  7. Gérard, tu fais bien de reprendre les mots de Kipling.
    Bien qu’ étant qualifiés de public “particulier”, nous resterons fidèles à ton blog qui est un excellent moyen pour s’informer sur ce qui touche, a touché, touchera notre communauté penestinoise. Surtout ne change rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.